Revenir à Cohérence émotionnelle

Emotions et perte de poids

Emotions et perte de poids

Emotions et perte de poidsL’émotion joue un rôle fondamental dans le bien-être et représente souvent la cause du mal-être, notamment en cas de troubles alimentaires et de comportements de compensation. Les problèmes de poids révèlent souvent des difficultés inconscientes à prendre soin de soi.
Comment harmoniser les équilibres de base nécessaires au bien-être, quelle place donner au plaisir, le rôle de la compensation… ou comment retrouver un vécu émotionnel cohérent pour perdre du poids de manière définitive.

Les déséquilibres émotionnels ont un impact fondamental sur les conduites alimentaires et modifient les comportements et l’image de soi : compensations, compulsions, obsessions… avec des conséquences directes sur le poids, la santé, mais aussi sur le bien-être, la vie intérieure, les relations…

Mon travail de thérapeute consiste à aider à réinstaller une véritable cohérence émotionnelle dans toutes sortes de problématiques, notamment dans les conduites alimentaires. Mon expérience personnelle (perte de poids de 30 kg) a fait naître le concept « Emotions et perte de poids » par lequel je propose un accompagnement spécifique de la résolution émotionnelle en cas de troubles alimentaires et de comportements de compensation.
Retrouver sa cohérence émotionnelle permet de restaurer les équilibres de base pour se sentir en sécurité, se sentir autonome et s’épanouir dans les relations aux autres.

Les conduites alimentaires

Conduites alimentairesLes conduites alimentaires sont souvent influencées et dictées par nos émotions.

S’alimenter est un besoin vital et représente une des premières grandes fonctions biologiques qui permettent au bébé de rentrer en contact avec le monde. Dès le plus jeune âge se forment ses comportements en réponse aux événements extérieurs. L’assimilation de la nourriture correspond à « l’incorporation du monde ». Ceci est valable sur le plan alimentaire, et aussi sur le plan émotionnel, psychologique, relationnel, symbolique – d’où l’importance de savoir trier ce qui est bon ou mauvais pour soi, d’assimiler et de digérer correctement. Voilà les bases d’une bonne conduite alimentaire.

Des déséquilibres émotionnels ont un impact fondamental sur le comportement alimentaire et le déroulement physiologique. Ils entraînent des compensations et des compulsions par la satisfaction répétitive de ces plaisirs simples, immédiats et efficaces, avec des conséquences directes sur le poids, la santé et l’apparition de maladies.

Retrouver la cohérence émotionnelle passe par l’observation du comportement, par l’expression et le vécu des émotions associées, par l’étude des déclencheurs et l’intégration des prises de conscience qui en découlent.

Pour retrouver l’équilibre intérieur et pour perdre du poids de manière définitive, il peut être nécessaire de faire converger le travail émotionnel avec un suivi en nutrithérapie afin de mieux comprendre les interactions biologiques et les mécanismes inconscients. Voilà comment est née la démarche innovante d’associer les compétences de deux thérapeutes dans le but d’offrir les meilleurs résultats possibles.